KMKC3, toute une équipe !


De gauche à droite :

 

Cyrille Mebille, instructeur

Karilm Clémenceau, instructeur

Marion Réville, instructeur

Pascal Dhome, instructeur 

Karim Clémenceau

  • Champion d'Europe de krav maga technique 2018 catégorie open
  • Double Champion à l'Open International de Krav Maga 2017 Élites Masculins et Open
  • Brevet d’Etat FFKDA et Ceinture noire 4ème Dan de Krav Maga... Suite curriculum vitae

Le krav-maga, qu'est-ce que c'est ?


Le krav-maga ( combat rapproché en hébreu) est à l'origine une méthode d'autodéfense d'origine juive et israélienne. Cette méthode, créée par Imi Lichtenfeld, est maintenant une base de l'armée israélienne et des services spéciaux israéliens pour se défendre au corps à corps face aux assaillants. La méthode est utilisée par de nombreux services de police et forces militaires dans le monde tels qu'aux États-Unis (FBI, Marine Corps) et en France (GIGN, RAID, Légion étrangère).

Les objectifs du krav-maga


 

L’objectif du krav-maga est l’apprentissage de la défense en un minimum de temps de formation et de s'adresser à un large public. Le krav-maga n’est pas conçu comme un art mais comme une méthode de combat rapproché. Dans ce souci d’efficacité, le krav-maga est en perpétuelle évolution. La méthode ne s’appuie pas sur des qualités physiques particulières et n’est donc pas réservée à des troupes d’élites. La simplicité est déterminante. Le krav-maga est basé sur les réflexes et la rapidité d’action.

Les priorités du krav-maga


Le krav-maga se caractérise par différentes techniques incapacitantes ou létales. Ces méthodes sont très faciles à apprendre et très efficaces. Elles visent à mettre hors d’état de nuire un ennemi : le plus vite possible, le plus efficacement possible. Les techniques de combat à mains nues employées sont typiquement les plus dangereuses, les plus efficaces, et les plus simples que puisse générer le corps humain comme peut en témoigner la devise de cette pratique : simplicité, rapidité, efficacité et maîtrise de soi.

 

Ces techniques sont choisies et adaptées pour fonctionner dans des conditions de stress maximum, et sur quelqu’un qui ne se laissera pas faire. Dans un combat pour assurer sa survie le seul but est d’éliminer la menace avant que celle-ci n'élimine l'individu concerné. Les coups sont donc focalisés sur des cibles anatomiques comme notamment les yeux, la nuque, les genoux, la gorge et les parties génitales.