Les rencontres violentes et le krav maga

Krav maga et rencontres violentes

La difficulté majeure rencontrée par les « gens normaux »* dans les rencontres violentes est que, à quelques exceptions près, le comportement de l'agresseur n'a tout simplement aucun sens pour eux. Si en marchant dans une rue sombre quelqu'un menace avec un couteau et demande de l'argent, l’effet de surprise sera présent. Cependant, il n’y aura pas de confusion parce que le motif de l’agression est connu.

Mais qu'en est-il de l’individu qui juste après un coup d’épaule va soudainement envoyer un coup de tête en plein dans le nez et fracturer celui-ci ? Est-ce que ces agressions non préméditées et insensées comme celles-ci deviennent plus fréquentes. C’est peu probable. Les rencontres violentes dans toutes les sociétés ont toujours existé.

En marchant dans une rue sombre, vous êtes potentiellement prêt pour la violence qui pourrait se produire. Alors que quand vous recevez un crochet à pleine puissance en plein visage pour une place de parking, vous ne pouvez forcément pas être prêt. Personne ne veut vivre dans un état de préparation au combat tous les jours. Ce n'est psychologie pas saint.

Que faire pour être prêt pour faire face à des rencontres violentes

Il faut se former à éliminer ses règles internes qui nous dictent que tous les actes d'agression doivent avoir un sens. Ce qui ralentit la réaction physique est la réaction mentale : "Pourquoi fait-il cela ? Pourquoi tant de violence ? ...

Des pensées naturelles comme celles-ci se forment immédiatement, et elles continuent à se former même si vous êtes toujours debout après que la violence du choc de ce crochet est complètement perturbé votre champ de vision et que vous ne voyez plus rien. Elles sont parfaitement logiques. Elles se produisent parce que vous êtes un être humain raisonnable, rationnel et doté d’empathies. Après tout, ce sont des processus de réflexion appropriés. Cependant au milieu d'une rencontre violente, ils sont totalement inutiles et handicapants. Il faut apprendre à les occulter.

Les agresseurs ne sont pas dotés d’empathies ?

C’est en partie vrai pour certains (1), mais de toute façon cela n’a pas d’importance sur le moment pour s’en sortir. En effet et contrairement à ce que l’on pourrait penser, plus le sentiment d'empathie pour une victime est grand, plus le sentiment de violence et le désir d'infliger de la douleur à autrui, pour tout un chacun sont grands. (2) Il n’y a pas que les personnes violentes qui peuvent ne plus faire preuve d’empathie.

L’empathie pour une personne peut nous motiver à infliger de la souffrance à quelqu'un d'autre qui n'est en aucune façon responsable. Comme le disent les chercheurs, cette agression peut être activée même «en l'absence d'acte répréhensible ou de provocation de la part de la cible d'agression».


C'est donc un sentiment qui peut causer un biais profond et une irrationalité envers les autres, souligne l'étude. Les auteurs de l’étude concluent : "Nos résultats affirment que, pour les humains aussi bien que les animaux (non humains), l’empathie et l'agression sont liées." Tout le monde en est donc potentiellement capable et autant s’en servir pour la protection de sa propre personne.

Quelle attitude adoptée ?

Il faut donc adopter l'attitude froide nécessaire pour faire face à l'attaque maintenant et s’inquiéter de ses motivations plus tard. Insister sur le fait qu'une attaque «est un sens» avant de répondre augmenteront les risques de blessure et diminueront les probabilités de s’en sortir sans dommage. À partir d’un certain stade ou son intégrité est menacé il n'y a absolument plus à discuter ou à argumenter.

Comment contourner ce raisonnement et laissez son corps prendre le dessus ?

Shadow boxing :

  • selon les pratiques ;
  • selon les époques ;
  • à plus ou moins grande intensité ;
  • selon son niveau ;

Englobant l’intégralité des mouvements, parades, attaques/contres simultanées mémorisé. Répétez les mouvements de base encore et encore. Jusqu’à les obtenir à un niveau où ils sont presque devenu instinctifs et travaillent sans pensée consciente. Les pratiquez dans différentes séquences, contre des adversaires qui attaquent de manière attendue et puis, de plus en plus, de manière inattendue. Les apprendre complètement qu'ils soient spontanés et fiables dans n'importe quelle situation.

 

Rythmes cardiaques :

 

Entraîner son corps dans la pratique de toutes les techniques de krav maga à des rythmes cardiaques élevés. Car sinon le moment voulu la peur, le stress et l'état de sidération prendront le dessus.

 

La respiration :

 

Souvent mise de côté, la respiration est le véritable protagoniste de l’effort physique et la clef de la réussite lors d'une rencontre violente et d'un combat. Pendant le combat, si le corps n’a pas un approvisionnement suffisant en oxygène le processus commence par l’essoufflement, signal de l’incapacité de la respiration à fournir suffisamment de dioxygène à l'organisme. Et cela va entraîner par de multiples conséquences (diminution des réflexes, muscles qui se raidissent...)

Conclusion

L'un des principaux objectifs de l'entraînement du shadow boxing en krav maga est d'intégrer les mouvements physiques indépendamment de leur réalisation consciente. Ce n'est pas facile et ce n'est pas rapide. Cependant en dépit des critiques ignorantes de ceux qui n'ont jamais sérieusement entrepris le processus, c'est la méthode la plus fiable pour apprendre à faire face aux types d'attaques illogiques rencontrées dans la rue.

 

* non habitués à des confrontations à la violence
(1) The criminal psychopath : history, neuroscience, treatment and economics. Kent A. Kiehl and Morris B. Hoffman 16 juin 2014
(2) Empathy, Target Distress, and Neurohormone Genes Interact to Predict Aggression for Others–Even Without Provocation. Anneke E. K. Buffone, Michael J. Poulin 10 septembre 2014

 

15/11/2017


Self-défense : technique anti agression ?

En self-défense la mise en application de technique anti agression s'applique à partir du moment ou le contact avec l'agresseur est effectif...
Self-défense : technique anti agression ?

Krav maga : le vrai visage de la violence

Le vrai visage de la violence ne fait pas partie d'une jolie histoire avec le gentil qui gagne toujours à la fin...
Krav maga : le vrai visage de la violence